La Galerie Saphir Paris - Bretagne

 

La Galerie SAPHIR  69 Avenue de Villiers à Paris XVII° arrdt

La Galerie

SAPHIR

c’est 35 ans

d’une fabuleuse histoire


Art moderne

Art contemporain

École de Paris

École bretonne

Entourage de Gauguin

Artistes-designers

et contemporains

Manuscrits

Livres rares et illustrés

(littérature,

histoire, judaica)

VILLIERS l’élégante...

La très élégante avenue de Villiers qui traverse le 17ème arrondissement de la capitale dans sa largeur est belle mais plutôt austère. Dans le prolongement de la place du Général Catroux, le quartier prend une allure plus chaleureuse, presque provinciale. Depuis 1989, la Galerie Saphir bien connue des amateurs d’art propose des tableaux, des sculptures, des livres de collection et objets de designers comme des sacs de Rocio en bois d’acacia laqué.


Saphir

d’aventures en aventures

entre exigence et qualité


Francine et Elie Szapiro ouvrent leur première galerie Saphir en 1979 rive gauche Bd Saint-Germain et, en 1989, une nouvelle galerie rive droite au 69 Avenue de Villiers dans le 17ème arrdt, puis la dernière au 69 rue du Temple dans le 3ème arrondissement de Paris. Le réseau créé par ces galeries se distingue par une exigence de qualité, par un esprit d’ouverture et de variété qui s’exerce autour de quelques axes principaux de développement.

La Galerie SAPHIR, 69 rue du Temple

à Paris 3ème arrondissement

La rencontre


Elie et Francine Szapiro, respectivement médecin et journaliste de formation, se sont découvert une véritable passion pour la création artistique. C’est ce qui les a incités inlassablement depuis 35 ans à créer des lieux d’échanges pour accompagner l’activité littéraire et artistique, nationale et internationale. On ne peut que saluer les initiatives toujours renouvelées des Szapiro dont la pertinence du travail et la courageuse opiniâtreté ne font aucun doute.

  Francine SZAPIRO

ART PLASTIQUE ET POÉSIE


Les SZAPIRO s’intéressent particulièrement aux peintres de l’entre-deux guerres (École de Paris), à Emile Bernard et à l’entourage de Paul Gauguin à Pont-Aven ainsi qu’aux peintres de la méditerranée. Ils feront coexister manuscrits, livres de collection et œuvres d’artistes modernes et contemporains. Des peintres oubliés, comme Paul-Émile Colin (1867-1949) et Jacob Balgley (1891-1934) sont remis à l’honneur, tout comme d’autres artistes plasticiens, dessinateurs, graveurs ou sculpteurs.

Paul-Émile COLIN  «Le roi peste»   Gravure sur bois 1894

Élie,

entre art et poésie...


Élie Szapiro, naît à Cahors (Lot).

Il fait ses études de médecine

à Toulouse s’y installe comme dermatologue, puis fait carrière

dans l’industrie pharmaceutique

tout en soutenant activement

sa femme Francine dans l’aventure

des galeries. Très vite, Francine lui fait découvrir Dinard.

Il se passionne pour la région

et le couple décide d’y ouvrir

une autre galerie. Elie sera pendant plusieurs années conseiller municipal (1995-2007), délégué à la Culture,

il sera notamment en charge de la très grande rétrospective Foujita. 

Par ailleurs, Elie dispensera des cours d’histoire de l’art à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales à Paris.


Ces passionnés d’art

et d’histoire


Avant même la création des galeries, Elie avait écrit des ouvrages d’histoire et de poésie. La Galerie Saphir regroupera ses poésies de jeunesse, publiées à l’époque sous un pseudonyme, en un ouvrage illustré par le peintre Vladimir Kara. Elle éditera également « Dinard Paris Dinard » un livre personnel et historique sur l’histoire de la station balnéaire ainsi que la première étude parue sur l’histoire de l’imprimerie hébraïque en France.


Elie est également l’auteur d’ouvrages sur l’histoire de Toulouse et de sa région, et sur l’histoire des juifs dans le sud- ouest de la France. Élie décède en juin dernier à l’âge de 74 ans, laissant sa femme Francine, intarissable sur l’art, poursuivre avec la même énergie et la même passion l’oeuvre entreprise il y a 35 ans.


Élie et Francine SZAPIRO tisseront une précieuse toile de communication avec des particuliers, des bibliothèques et des musées. Ils ont exposé, par exemple des dessins de peintres de l’École de Paris en parallèle avec l’exposition du Musée d’Art Moderne de Paris en 2001, ils seront prêteurs d’œuvres pour une exposition au Musée du Montparnasse en 2002. Un exceptionnel portrait de Chateaubriand déniché par eux se trouve à Maison de Chateaubriand à Châtenay-Malabry, en région parisienne...


Les contemporains,


De nombreux artistes contemporains sont sélectionnés par la galerie : des gravures de Mordecai Moreh, une série de compositions abstraites de Dorance Velay, des paysages et portraits (de Kafka), de l’artiste florentin Sergio Birga, des collages de Sylvie Hétreau, des oeuvres de Vladimir KARA, l’artiste russe auquel la galerie Saphir a consacré de nombreuses expositions, ou de Théo Tobiasse, dont la galerie a toujours défendu l’oeuvre, en France et à l’étranger...

Élie SZAPIRO

Paul-Émile COLIN


Paul-Émile colin est né à Lunéville (Meurthe-et-Moselle) le 16 août 1867 et décédé à Bourg-la Reine, région parisienne le 28 octobre 1949. Il fit ses études à Nancy où Ernest Charbonnier lui enseigna le dessin. Il rencontre le peintre Charles filiger, avec lequel il rejoint en 1890 Paul Gauguin au Pouldu en Bretagne.  En 1893, il réalise ses premiers essais de graveur. Médecin à Lagny-sur-Marne, il abandonnera sa profession pour se consacrer à la gravure sur bois et à la peinture. Il pratique aussi la taille douce, la lithographie, le pastel, et l’aquarelle. En 1911, il s’installe à Bourg-la-ReineIl. Il voyage à travers de nombreux pays d'Europe : Italie, Sicile l’Andalousie, Portugal et les Baléares. Son épouse Thérèse mourra le même jour que lui.

Ben SILBERT (1894-1940)


Partagé entre les États-Unis et la Russie, Ben Silbert rejoindra, après la première guerre, ce qu’il considérait comme «Le Centre International des Arts», Paris, pour étudier avec le peintre mexicain Angel Zarraga. Avant de montrer, cette année 2014, au Grand Palais, les dessins de Ben Silbert, la Galerie Saphir lui avait consacré, dès juin 2009 Rue du Temple, une exposition intitulée «Ben Silbert et ses contemporains, un américain à Paris

entre les deux guerres».

Dessin  «Nu au drapé» 1921

Tibor GERTLER


Après ses études aux Beaux-Arts de Budapest, Tibor Gertler enseignera le dessin et la peinture jusqu’en 1939,

date décisive dans sa carrière. Jean Cassou décrira son trait comme «une ligne elliptique et gracieuse dans les figures et les nus et qui dans les paysages se divise en mille frissons

de feuillage».

«Nu de dos» 1948


Zygmund SCHRETER


Après un séjour à Berlin,

le polonais Zygmund Schreter rejoindra la colonie d’artistes

de Montparnasse. On retrouve

dans ses dessins un témoignage

de la vitalité culturelle de cette colonie d’artistes venus

de tous les horizons.

Arturo l’espagnol

David SCHNEUER


Dans la lignée de Toulouse-Lautrec et dans la mouvance de   l’Ecole de Paris par son regard amusé sur le monde du cirque, des bars et des cafés, marqué par un expressionnisme allemand apaisé, David Schneuer à Munich fut l’affichiste attitré de Bertold Brecht.

Il s’inspirera profondément dans son oeuvre personnelle du Paris des années folles où il s’était rendu à plusieurs reprises.

Il réussira en 1933 à fuir l’Allemagne nazie pour gagner Tel Aviv où il finira ses jours n 1988. La Galerie Saphir avait organisé cette même année à Paris la dernière exposition du vivant de l’artiste.


Dans l’Espace Art-Mode

® Saphir Monceau Francine Szapiro fait coexister créations de designers dans le domaine de la mode et oeuvres d’artistes plasticiens. C’est ainsi que les sacs Rocio en bois d’acacia laqué forment une collection unique et originale d’objets d’art et d’accessoires élégants

et fonctionnels à la fois..

LA GALERIE SAPHIR


SAPHIR AU MARAIS

69 rue du Temple Paris III° arrdt

M° Rambuteau, tél : 01 42 72 61 19 Ouvert tous les jours 13h à19h sauf samedi ou sur rendez-vous au : 06 19 72 73 89


ESPACE ART-MODE ® SAPHIR MONCEAU

69 avenue de Villiers Paris XVII° arrdt M° Wagram, Tél : 01 44 40 26 84 Ouvert du lundi au jeudi soir de 12h

à 19h, le dimanche de 14h à 19h et sur rendez-vous 

au : 06 19 72 73 89


À DINARD SAPHIR BRETAGNE

38 rue du Maréchal Leclerc  35800 Dinard Tél : 02 99 46 86 85 Ouverture hors saison : du mardi au vendredi inclus

de 16h à 19h, le dimanche de 10h30 à 12h30

et de 16h à 19h. En saison : du lundi au vendredi inclus

de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h, le dimanche de 10h30

à 12h30 et de 14h30 à 19h.

saphir.galerie@orange.fr

Georges BRAQUE


Alors que Georges BRAQUE est à son apogée dans le monde artistique aujourd’hui, la Galerie Saphir décide, parallèlement à l’exposition du Grand Palais, de mettre en lumière la période des«Métamorphoses» (1961-1963), considérée comme «l’apothéose de Braque» par André Malraux. La Galerie Saphir se «métamorphose» pour devenir une étape obligatoire à la compréhension de cette évolution majeure dans l’oeuvre de Georges Braque.

Les sacs ROCIO en bois d’acacia

une collection unique et originale

Vega-purple

Ramsess

Florentina

Sur une idée originale de Jean-Loup Mayol - Remerciements à la Galerie Saphir pour son aimable collaboration. © 2015 tous droits réservés. Toute reproduction même partielle du document est rigoureusement interdite,2015 Copyright All Rights Réserved   © infoquartiers.com

Les expositions en cours au Marais

Galerie Saphir au Marais :  69 rue du Temple 75003 PARIS - Tél   : 01 42 72 61 19 

Ouvert tous les jours de 13h à 19h

SONIA DELAUNAY et son temps

Découvrez ou redécouvrez une des artistes qui introduira l'art dans la vie quotidienne, Sonia DELAUNAY : des gouaches originales, modèles des tissus conçus pour les grands couturiers des années 20, mais également gravures et lithographies créées tout au long de sa carrière. 
Parallèlement sont présentés un ensemble d'oeuvres de ses contemporains : BRAQUE, CALDER, CHAGALL, MARYAN, SZEKELY...

Après un grand succès à Dinard, la Galerie Saphir a également décidé de rendre hommage dans ses galeries parisiennes à IMRE PAN, grand éditeur, critique et historien d'art hongrois qui sera le découvreur des plus grands artistes du XXème et XXIème siècle ; de Sonia DELAUNAY à Aurelie NEMOURS, en passant par CORNEILLE, André MARFAING et même son compatriote VASARELY.

VLADIMIR KARA :

Arrêt sur couleurs

 

En exposition permanente à la Galerie Saphir depuis plus d'une dizaine d'années, Vladimir Kara, artiste contemporain russe à découvrir autour d'une nouvelle série, celle de la couleur.

«Arrêtons-nous un instant sur la couleur, comme si n’existait aucun autre choix, comme si elle était ce qu’il reste quand il ne reste rien des pensées, des sentiments, des mots...»
 
Ce nouvel accrochage met en évidence les résonances symboliques liées à l'utilisation de la couleur comme élément premier de la communication.

Il a exposé, entre autre, dans des lieux prestigieux comme le Palazzo Lenzi, l’Institut français à Florence, le Centro per l'arte contemporanea Luigi Pecci à Prato, le musée MOCA à Beijing ou même le musée Jean-Cocteau à Villefranche-sur-Mer.

Les expositions en cours à Villiers - Espace Art-Mode

Galerie Saphir :  69 avenue de Villiers  75017 PARIS - Tél   : 01 44 40 26 84

Ouvert tous les jours de 14h à 19h sauf le samedi

L’ensemble du site infoquartiers est visible sur facebook : www.facebook.com/infoquartiers