L’ancien comptoir

de la Banque de France

 

UNE NOSTALGIE PASSÉISTE

Ce bâtiment symbolise, au delà

des rêves individuels et luxueux,

la nostalgie de tout le XIX° siècle.

Les administrateurs

du superbe hôtel particulier néo-renaissance abritant une succursale de la Banque de France, Place du Général Catroux se réjouissent : la façade

vient d’en être classée !


L’HÔTEL GAILLARD


sauvé de la

démolition,

depuis cet hôtel

est classé.

Portrait d’Émile GAILLARD 1870

Émile Eugène Théodore Gaillard,

est né le 19 septembre 1821 à Grenoble

et mort le 5 mai 1902 à Paris 17e.

C’est en 1878 et 1884 que l’architecte Jules Février construit cet extraordinaire bâtiment pour un banquier grenoblois nommé Émile Gaillard. Tardivement représentatif de l’historicisme en vogue au XIX° siècle, cet hôtel reproduit en partie l’aile Louis XII du château de Blois dont il emprunte les briquetages, les lucarnes, les balustres et les lustres. On y trouve aussi des éléments du château de Gien.

LORSQUE CET HÔTEL PARTICULIER EST DEVENU COMPTOIR DE LA BANQUE DE FRANCE

Paris XVII°

Emmanuelle  Bervillé

Il sert d’hôpital militaire, puis abrite la Fédération Nationale des Employés du Commerce. La banque de France en devient propriétaire en 1921 et le réaménage.Le sous sol et le rez de chaussée deviennent la salle des coffres pour les particuliers dont la configuration, influencée par le schéma américain reste unique en Europe. À l’étage, les boiseries sont réalisées par la célèbre Maison Jansen. Le bureau de Paris Malesherbes ouvert en 1924 devient succursale de plein exercice en 1901.


Émile Gaillard

réunit, en collectionneur passionné, tout un mobilier de style néo-gothique et crée un décor de boiseries,tapisseries,objets décoratifs de la haute époque. Ce style nostalgique, très en vogue depuis l’époque romantique , commence à décliner vers la fin du siècle. Il jette ses derniers feux tout en servant de prestigieux décors à la vie mondaine de cette famille. Après la disparition d’Émile Gaillard en 1902 les héritiers vendent les collections en 1904  mais l’hôtel qui n’est plus au goût  du jour, ne trouve pas acquéreur.

Attirant de fortes convoitises de par sa situation et son potentiel spatial, il est menacé de destruction jusqu’à sa prise en charge par l’Association pour la Défense  de l’Hôtel Gaillard qui obtient son classement à l’inventaire des Monuments historiques. Nous pouvons saluer cette heureuse initiative en réalisant à quel point le Parc Monceau gagne en élégance et en poésie par la présence de cet hôtel parmi d’autres immeubles très excentriques. 

La Banque de France va en faire une Cité de l'économie et de la monnaie dont l'ouverture est prévue pour 2018. L'équipe lauréate pour la réalisation de ce programme est composée des Ateliers Lion Yves Lion pour l'architecture, François Confino pour la muséographie et Eric Pallot, architecte en chef des Monuments historiques.

UN GRAND PROJET

POUR UN LIEU UNIQUE  

«LA CITÉ DE L’ÉCONOMIE  

ET DE LA MONNAIE»

Remerciements à Emmanuelle Bervillé © 2016 Infoquartiers- / Tous droits réservés. Toute reproduction même partielle du document est rigoureusement interdite - 2016 Copyright All Rights Réserved