Le cloître est le cœur du monastère. Alors que beaucoup de cloîtres ont été détruits, celui de Fontenay est resté intact depuis le XIIe siècle. Cette merveille de l’art roman a été conçue aussi bien comme espace de communication entre toutes les salles du monastère que comme lieu de méditation. Les galeries forment un rectangle de 36 m sur 38 m dégageant une grande impression d’homogénéité, malgré une variété de piliers, colonnettes et chapiteaux qui témoignent tous de la sobriété de l’architecture cistercienne.

The cloister is the heart of the monastery. While many cloisters were destroyed, at Fontenay it has remained intact since the XII century. This marvel of Romanesque art was designed both as a place of communication between all the rooms of the monastery and as a place of meditation. The galleries form a rectangle of 118ft by 125ft giving an impression of homogeneity, despite a variety of pillars, columns and capitals, all of which reflect the simplicity of Cistercian architecture. At any time of the day and throughout the year, the cloister is bathed in light. It is a unique place that inspires drawers and photographers, and still invites the visitor to meditation.

L’abbatiale de Fontenay est une des plus anciennes églises cisterciennes dans le monde. Construite entre 1139 et 1147, elle est aussi l’une des rares abbatiales cisterciennes du XIIe siècle parvenue intacte jusqu’à nos jours.
Selon la volonté de Saint Bernard et du chapitre général de l’Ordre de Cîteaux, rien dans l’église ne vient distraire l’œil afin que tout l’être soit tourné vers Dieu lors des offices quotidiens. C’est pourquoi cet édifice fut construit dans une grande simplicité et constitue un modèle typique d’architecture romane bourguignonne : plan en croix latine, façade dépouillée, chapiteaux sculptés de motifs simples de feuillage, rang unique de fenêtres latérales. Cette simplicité cache de nombreux détails et une attention particulière des moines bâtisseurs pour l’harmonie et la symbolique, notamment en ce qui concerne les proportions ou le nombre de baies.

Le chœur est couvert de carreaux émaillés des XIIe et XIIIe siècles. On y trouve également un remarquable retable sculpté du XIIIe siècle, ainsi qu’un ensemble de pierres tombales dont celle de l’évêque anglais Ebrard de Norwich, qui finança la construction de l’abbatiale. L’abbatiale impressionne par son remarquable état de conservation, ses dimensions, sa sobriété rigoureuse et sa luminosité particulière. Il y règne une atmosphère de calme et de sérénité invitant à une contemplation admirative et au recueillement.

L’Abbey Church of Fontenay is one of the oldest Cistercian churches in the world. Built between 1139 and 1147, it is also one of the few Cistercian churches of the twelfth century to have survived intact until today. According to the will of St. Bernard and the General Chapter of the Cistercian Order, nothing in the church was to distract the eye so that all could be turned to God during the daily offices. That is why this building was designed with simplicity and is a model of Burgundian Romanesque architecture : Latin cross plan, bare facade, simple foliage sculptures for the capitals, and single row of side windows.
This simplicity hides many details and special attention to harmony and symbolism, particularly as regards the proportions or the number of bays.

The choir is covered with glazed tiles of the XII and XIII centuries. There is also a remarkable carved altarpiece of the thirteenth century, and a set of gravestones including that of the English bishop of Norwich Ebrard, who financed the construction of the Abbey Church.
The Abbey Church impresses with its remarkable state of preservation, its dimensions, its rigorous simplicity and its special light. There is an atmosphere of calm and serenity inviting contemplation and meditation.

La salle capitulaire, qui communique directement avec le cloître, est un lieu important de la vie monastique. Dans cette pièce, tous les moines formant la communauté se réunissaient chaque matin. Un chapitre de la Règle de Saint Benoît était lu et commenté (d’où le nom de la salle), avant que le travail quotidien ne soit réparti entre les moines. Cette salle servait également à partager les nouvelles des autres Abbayes, à élire les abbés, et à la confession publique des fautes.
Quoique bien conservée, cette salle a été amputée d’une travée à l’époque des moines, ce qui explique la présence aujourd’hui de piliers engagés dans le mur extérieur.

The chapter room, which is adjacent to the cloister, is an important place of monastic life. In this room, all the monks forming the community met every morning. À chapter of the Rule of Saint Benedict was read and commented (hence the name of the room) before the daily work was distributed among the monks. This room was also used to share news of other abbeys, elect abbots, and publicly confess mistakes. Although well preserved, this room was shortened by one ark at the time of the monks, which explains the presence today of pillars engaged in the outside wall.

The chapter room

La salle capitulaire

The Cloister

L’Abbatiale

L’Abbey Church

Le Cloître

The Cistercian order was founded in 1098 by St Robert of Molesmes  in order to return to the foundations of the Benedictine Rule, which was written in the 6th century by St. Benedict. In 1112, at the age of 23 years,  Saint-Bernard joins Citeaux to become a monk there. He comes from a Burgundian aristocratic family that owns land in the regions of Montbard, Alise St Reine and Dijon. St Bernard's mother is the daughter of the Lord who rules over Montbard.









As he joins Cîteaux, Saint Bernard answers his desire to enter into a strict asceticism and a life of prayer. His charisma allows him to gather with him more than 30 family members and friends who become monks as well. Very quickly, with the help of St Bernard, the community enjoys a great expansion creates four new abbeys, »daughters of Cîteaux" in the Cistercian term. In 1115, St Bernard personally founds Clairvaux , the third daughter of Cîteaux. Very rapidly, Cîteaux itself gives birth to three new colonies, Troisfontaines (1115), Fontenay (1118) and Foigny (1121). The Cîteaux line will be the most prolific, with 341 abbeys established at the time of the death of St Bernard.

L’ordre des cisterciens fut fondé en 1098 à Cîteaux par Saint Robert de Molesmes, dans le but de revenir aux fondements de la règle bénédictine, qui avait été écrite au VIe siècle par Saint Benoît. En 1112, à l’âge de 23 ans, Saint Bernard rejoint Cîteaux pour y devenir moine. Il est issu d’une famille aristocratique bourguignonne qui possède des terres dans les régions de Montbard, Alise St Reine et Dijon. La mère de Saint Bernard, Aleth, est la fille du Seigneur qui règne sur Montbard.
Lorsqu’il rejoint Cîteaux, Saint Bernard répond à son désir d’entrer dans une vie stricte d’ascèse et de prière. Son charisme lui permet d’entraîner avec lui plus de 30 compagnons, membres de sa famille et amis. Très vite la communauté connaît grâce à lui un essor remarquable et fonde quatre nouvelles abbayes, « filles de Cîteaux » dans le vocable cistercien. Saint-Bernard fondera lui même Clairvaux, la troisième fille de Cîteaux, en 1115. Très rapidement, Clairvaux détachera à son tour trois colonies qui vont fonder Troisfontaines (1115), Fontenay (1118) et Foigny (1121).

La lignée de Clairvaux sera la plus prolifique, avec 341 abbayes établies au moment du décès de Saint Bernard. Fontenay est aujourd’hui la seule abbaye fondée par Saint Bernard qui soit demeurée intacte à travers les siècles. C’est ce témoignage unique de la vie monastique, ainsi que la pureté de son architecture, qui lui ont valu d’être inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco dès 1981.

Saint Bernard de Clairvaux 
et les Cisterciens
Saint Bernard 
and the Cistercians
De 1820 à 1905
L’ Abbaye de Fontenay a été vendue à la Révolution comme bien national, et transformée en papeterie par son premier acquéreur. A cette période, une chaudière est installée contre l'Abbatiale qui sert d'entrepôt. Une haute cheminée est visible sur les photos d'époque. Elle est ensuite rachetée en 1820 par le papetier Elie de Montgolfier, neveu des inventeurs des ballons, qui développe l'activité avec ses enfants.
Marc Seguin, gendre d'Elie de Montgolfier, et inventeur des ponts suspendus et des chemins de fer français, sera propriétaire de Fontenay de 1838 à 1868.
La papeterie fermera en 1905, victime de la guerre de 1870 et de la révolution industrielle favorisant l’usage du charbon au détriment de la force hydraulique. Elle restera toutefois dans la même famille par la suite.
De 1905 à nos jours
En 1906,  Edouard Aynard époux de Rose de Montgolfier (fille du précédent propriétaire), rachète l'abbaye et entreprend, en tant que mécène, un vaste chantier de restauration, sans l'aide d'architectes. Il consacrera une partie de sa fortune à extraire l’ancienne abbaye de sa « gangue industrielle » selon ses propres mots.
L’Abbaye est ensuite transmise à son fils, puis à son petit-fils, père de l’actuel propriétaire. Le tourisme se développe à partir de 1970, et fournira une partie des ressources nécessaires à l’entretien des nombreux bâtiments, l’autre partie provenant du patrimoine familial.
Aujourd’hui

L’Abbaye est toujours entretenue avec passion par la même famille. Elle travaille sans relâche pour assurer aux visiteurs une expérience unique. Les propriétaires veillent tout particulièrement à ce qu’aucune fausse note ne vienne distraire l’œil du visiteur.
L’Abbaye ne reçoit généralement pas de subvention de l’Etat ou de l’organisation du Patrimoine Mondial, sauf pour quelques gros travaux exceptionnels.
From 1820 to 1905

Fontenay Abbey was sold by the revolutionaries as a national asset, and transformed into a paper mill by the original purchaser. It was bought in 1820 by the paper maker Elie de Montgolfier, nephew of the balloons inventors. It remained since then in the same family from generation to generation. Marc Seguin, the inventor of suspension bridges and French railways, was the owner of Fontenay in 1838. 
The paper factory closes in 1905, a victim of the 1870 war and the industrial revolution promoting the use of coal at the expense of hydraulic force. 


From 1905 to today
At the end of the paper mill, Edouard Aynardan art patron from Lyons who married a Montgolfier, undertakes an extensive restoration project without the help of an architect. 
He carefully studies the various buildings and devotes part of his fortune to remove the old abbey of its "industrial gangue." 
The Abbey is then passed to his son and his grandson, father of the current owner.
Tourism is growing rapidly after 1970 to provide some of the resources necessary for the maintenance of the many buildings, the other part come from the family resources. 

Present day 

The Abbey is now maintained with passion by the same family. It carries constantly various works for visitors to enjoy a unique experience. The owners are very attentive that no false note comes distract the visitor's eye. 

With the exception of a few big restorations, the Abbey receives no subsidy from the state or the organization of the World Heritage.

Grandes dates de Fontenay

The history of Fontenay in 24 dates...

1098

Fondation de l'Abbaye de Cîteaux.

Foundation of the Abbey of Cîteaux.


1118

Fondation de l'Abbaye par Saint Bernard dans un vallon marécageux à quelques kilomètres de Montbard (Bourgogne).

Foundation of the Abbey of Fontenay

by Saint Bernard in a valley a few miles from Montbard (Burgundy).


1130

Les religieux choisissent l'emplacement définitif de Fontenay, à l'intersection de deux combes.

Monks choose the final location

of Fontenay, at the crossing of two valleys.


1139

Ébrard, Évêque de Norwich, habite à Fontenay pour fuir les persécutions qu'il subissait en Angleterre. Sa fortune financera en partie la construction de l'église.

Ebrard, Bishop of Norwich, lives in Fontenay to escape persecution he suffered in England. His fortune partly finances the construction of the Abbey Church.


1147

Consécration de l'église par le Pape Eugène III.

Consecration of the Abbey Church by Pope

Eugene III.


1259

Saint Louis exempte Fontenay de tout droit fiscal.

Saint Louis frees Fontenay of any tax.


1269

Fontenay devient Abbaye Royale.

Fontenay becomes a royal Abbey.


1359

Pillage de Fontenay par les armées d'Edouard III, roi d'Angleterre.

Looting of Fontenay by the armies

of Edward III, King of England.


1547

Établissement du régime de la Commende : le père Abbé de chaque abbaye est nommé par le roi et non plus élu par les moines.

Establishment of the “Commende” system: the abbot is appointed by the King rather than elected by the monks.


1745

Démolition du Réfectoire.

Demolition of the Refectory.


1789

Révolution française

French revolution.


1790

Les huit derniers moines quittent l'Abbaye.

The last eight monks leave the Abbey.


1791

Vente de Fontenay par les révolutionnaires. L'Abbaye est transformée en papeterie par le premier acheteur, M. Hugot.

Sale of Fontenay by the revolutionaries.

The Abbey is turned into a paper mill by its purchaser, Mr. Hugot.


1820

Achat de Fontenay par Élie de Montgolfier, descendant des inventeurs des ballons, qui développe le manufacture.

Elie de Montgolfier, related to the inventors of hot air balloon, purchases Fontenay and develops the paper factory.


1838

Le savant Marc Seguin, inventeur des ponts suspendus, habite Fontenay et y fait ses recherches.

The scientist Marc Seguin (inventor of suspended bridges) lives in Fontenay and conducts his research there.


1852

L'Abbaye de Fontenay est classée monument historique.

The Abbey of Fontenay is recognized a French Historical Landmark.


1903

Extension de la papeterie par la famille Montgolfier.

Extension of the paper factory by the Montgolfier family.


1906

Edouard Aynard, banquier lyonnais et gendre des Montgolfier, achète Fontenay. Il décide de démanteler tous les bâtiments industriels de la papeterie pour faire renaître Fontenay dans toute sa pureté médiévale et entame de grands travaux de restauration jusqu'en 1911.

Edouard Aynard, Lyons banker and in-law of Montgolfier, buys Fontenay. He decides to remove all industrial buildings to revive Fontenay in all its purity and medieval state. It is a major restoration until 1911.

































1960

Restauration du dortoir par Pierre et Hubert Aynard.

Pierre and Hubert Aynard restore the Dormitory.


1981

L'Abbaye de Fontenay est classée Patrimoine Mondial par l'Unesco.

The Abbey of Fontenay is listed as World Heritage Monument by Unesco.


1989

L'abbaye accueille plus de 100.000 visiteurs.

The abbey welcomes more than 100,000 visitors.


1995

Restauration des chapelles du chevet de l'Eglise.

Restoration of the Church apse chapels.


1997

850e anniversaire de la fondation de Fontenay.

850th anniversary of the founding of Fontenay.


1998

9e centenaire de la fondation de Cîteaux.

9th centenary of the foundation of Cîteaux.

Edouard AYNARD (1837-1913)


Est né le 1er janvier 1837 à Lyon. Sa carrière commence dans la banque familiale, Aynard et Rüffer fondée en 1857, puis il fonde la banque Aynard et Fils. Il entre en 1868 comme administrateur de la succursale de la banque de France à Lyon. Il est de 1881 à 1887 président de la Société lyonnaise de dépôts, (l’actuelle Lyonnaise de banque, groupe CIC) Régent de la Banque de France, il est conseiller municipal de Lyon et député de la 8e circonscription de Lyon de 1889 à 1913. Il est Président de la Chambre de Commerce en 1889.

Une propriété familiale
A family property
La porterie / Entrance lodge

The Entrance Lodge, where visitors now wait for the start of the guided tour, was a key place in the abbey : it marked the boundary between its closed and protected space and the outside world. The porter was responsible for welcoming those who came to the entrance of the monastery : novices, pilgrims, travelers, merchants, but also poor and infirm who asked for alms.

La porterie, où les visiteurs attendent maintenant le départ de la visite guidée, était un lieu primordial dans l’Abbaye : elle marquait la frontière entre son univers clos et protégé et le monde extérieur. Le frère portier était chargé d’accueillir ceux qui se présentaient au seuil du monastère : novices, pèlerins, voyageurs, marchands, mais aussi pauvres et infirmes qui demandaient l’aumône.

Dans le transept Nord, on peut admirer une Vierge à l’Enfant dite «Vierge de Fontenay », chef-d’œuvre de l’art médiéval. Cette statue est un des exemples les plus remarquables de la statuaire bourguignonne de la fin du XIIIe siècle. Elle constitue une exception au dépouillement architectural des cisterciens, et est le reflet de la dévotion particulière de Saint Bernard à Notre-Dame. La statue fut vendue à la Révolution pour l’équivalent de 5 € actuels à une famille du village voisin de Touillon, qui la plaça sur la tombe familiale, exposée aux intempéries pendant plus d’un siècle. Elle fut rachetée conjointement par le propriétaire de Fontenay et l’État en 1929.

La Vierge à l'Enfant / Statue of the Virgin and Christ Child
In the North transept, one can admire a Virgin and Child called "Virgin of Fontenay", a masterpiece of medieval art. This statue is one of the most remarkable examples of Burgundian sculpture of the late thirteenth century. It is an exception to the austere Cistercian architectural and reflects Saint Bernard’s special devotion to Our Lady. The statue was sold at the time of the French Revolution to a family from the nearby village of Touillon for the equivalent of € 5 today. It was placed it on the family tomb, exposed to the weather for more than a century. It was bought back jointly by the owner of Fontenay and the French State in 1929.
Le dortoir
The Dormitory

The dormitory upstairs is a large indoor hall with a magnificent oak frame of the fifteenth century that evokes the hull of an overturned ship. The original structure was destroyed in a fire. À small bell house stands above the roof of the dormitory.
The monks slept, fully clothed, on simple spaced benches. Individual rooms were constructed in the late Middle Age.
The monks used the stairs leading to the church to get to the office at night, which was held around 2:30 am.

Le dortoir situé à l’étage est une vaste salle, couverte d’une magnifique charpente en chêne du XVe siècle qui évoque la coque d’un navire renversé, la charpente originale ayant été détruite dans un incendie. Le toit du dortoir de Fontenay est surmonté d’un discret clocheton.

Les moines y dormaient, tout habillés, sur de simples paillasses espacées. Des chambres individuelles seront ensuite aménagées à la fin du Moyen Âge.

Les moines empruntaient l’escalier menant à l’église pour se rendre à l’office de nuit, qui se tenait vers 2h30 du matin.

Le chauffoir
The Warming room

Le chauffoir, qui communique avec le cloître et la salle des moines, était, avec la cuisine et l’infirmerie, l’une des seules salles chauffées de l’Abbaye. La vie des moines en hiver était rude dans le vallon de Fontenay, qui connaît régulièrement des températures descendant jusqu’à -20°C. Sur le préau du cloître, on peut voir les deux têtes de cheminée du XII° siècle qui sont d’un modèle élaboré.

The Warming Room, which linked to the cloister and the common room, was one of the only heated rooms along with the kitchen and infirmary. The life of monks was harsh in winter in the valley of Fontenay, which regularly experiences temperatures below-20 °C. One can see from the cloister’s courtyard the two heads of fireplace. Dated from the twelfth century they are of an elaborate design.
La salle des moines

Cette salle, d’une longueur de 30 mètres, est une vaste pièce que l’on retrouve dans toutes les Abbayes cisterciennes. Elle était destinée à des tâches très diverses telle que le travail du cuir ou des tissus. C’est aussi le lieu de travail des copistes qui ne disposaient pas d’espace spécifique dans les Abbayes cisterciennes. Les ouvrages médiévaux provenant de Fontenay et aujourd’hui conservés dans différentes bibliothèques publiques présentent un style spécifique qui atteste de la présence de cette activité à Fontenay.

Common room

This room, 100ft long, is a large room that can be found in all Cistercian abbeys. It was designed for a variety of tasks such as leather or fabric works. It is also the workplace of copyists who generally did not have specific spaces in Cistercian abbeys. Medieval books from Fontenay now preserved in various public libraries have a specific style that demonstrates this activity Fontenay. 

Le jardin des Simples

Les moines cultivaient des plantes médicinales et les légumes (nécessaires à leur alimentation pauvre en viande) dans le grand jardin situé à l’Est des bâtiments conventuels, qu’on aperçoit depuis les fenêtres du dortoir.
Ce jardin a été réaménagé après la seconde guerre mondiale en un jardin classique dont les lignes sobres s’accordent parfaitement avec l’architecture de Fontenay. Il offre aux visiteurs un agréable espace de promenade et de calme.

Formal garden

The monks cultivated medicinal plants and vegetables (for their diet low in meat) in the large garden located to the east of the convent buildings, which can be seen from the windows of the dormitory.
This garden was redesigned after the Second World War in a classical garden with clean lines perfectly matching the architecture of Fontenay. It offers visitors a pleasant and quiet walking area.

La Forge a été édifiée à l’écart des bâtiments à vocation religieuse du monastère, de manière à bien marquer la séparation entre la prière et le travail, qui constituaient les deux activités des moines. Elle date de la fin du XIIe siècle. Ce bâtiment, qui mesure plus de 50 m de long, est renforcé par une série de puissants contreforts qui évoquent une activité intense.
Les archéologues, qui ont étudié la Forge de Fontenay et les mines de fer avoisinantes, considèrent qu’il s’agit d’une des plus vieilles usines métallurgiques conservées en Europe. Elle devait comporter deux fourneaux et plusieurs moulins actionnant des marteaux hydrauliques, dont un a été reconstitué récemment. La vente de la production de la Forge procurait à l’Abbaye des ressources financières importantes.

La forge / The forge

The Forge was built away from the religious buildings of the monastery, so as to mark a clear separation between prayer and work, which were the two main activities of the monks. It dates from the late 12th century. This building, which measures more than 50 meters long, is reinforced by a series of powerful buttresses that evoke intense activity.

Archaeologists who have studied the Forge and iron mines nearby believe it is one of the oldest metallurgical plants in Europe. It probably had two furnaces and several mills operating hydraulic hammers, one of which was recently reconstituted. The sale of the production at the Forge procured substantial financial resources to the Abbey.

Le marteau hydraulique
Hydraulic hammer

A hydraulic hammer was reconstituted in 2008 as part of a European project involving 7 technical schools. This hammer is a functional replica of hammers that would have been used by the monks.  A water wheel, which uses hydraulic installations created by monks, operates a hammer that allowed refining metal coming from the furnaces. This mechanical method, prior to the invention of modern blast furnaces, enabled a strong increase in productivity. 

Un marteau hydraulique a été reconstitué en 2008 dans le cadre d’un projet européen impliquant 7 lycées techniques. Ce marteau est une réplique fonctionnelle des marteaux qui devaient être utilisés par les moines.

Une roue à aube, qui utilise les installations hydrauliques créées par les moines, actionne un marteau qui permettait l’affinage de loupes de fer issues de bas fourneaux. Ce procédé mécanique, utilisé avant l’invention des hauts fourneaux, a permis une forte augmentation de la productivité.

Les nouveaux jardins
The new gardens

In 1996, the owners of Fontenay asked British landscaper Peter Holmes to redesign the gardens of Fontenay, without attempting to reproduce ancient monastic gardens. These harmonious and impeccably maintained gardens with abundant vegetation are a real showcase for Fontenay. They embellish the visit in all seasons.
The gardens are organized around several spaces between buildings and behind the church, and offer a harmonious space that invites a leisurely walk. Three persons, assisted by outside companies provide maintenance throughout the year.
Amid these recent developments stands an imposing bicentennial plane tree, planted in 1780 and measuring approximately 40m high. The gardens of Fontenay received in 2004 the National Label "Remarkable Garden" awarded by the Ministry of Culture.

En 1996, les propriétaires de Fontenay ont confié au paysagiste anglais Peter Holmes le soin de redessiner les jardins de Fontenay, sans chercher à reproduire les anciens jardins monastiques. Ces espaces harmonieux et impeccablement entretenus, à la végétation foisonnante, constituent un véritable écrin pour le site de Fontenay, inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco, et agrémentent sa visite au cours des saisons.
Ces nouveaux jardins s’articulent autour de plusieurs espaces entre les bâtiments et derrière l’église, et offrent un espace harmonieux qui invite à une promenade paisible. Trois personnes, assistées d’entreprises extérieures, assurent leur entretien au cordeau tout au long de l’année.
Au milieu de ces aménagements récents trône un imposant platane bicentenaire, planté en 1780 et mesurant environ 40 m de haut. Les jardins de Fontenay ont reçu le Label National « Jardin Remarquable » en 2004 décerné par le Ministère de la Culture et de la Communication.

La lumière de Fontenay
Light of Fontenay

Nestled in a wooded valley, the Abbey of Fontenay enjoys a special light. Sun radiates at Fontenay in a very singular way at all times of day, lighting buildings, gardens and surrounding forests. It creates beautiful color contrasts between yellow hues of stone, green shades of the surrounding vegetation and blue sky. Visitors appreciate an unforgettable spectacle of great beauty.

The delicate glow of light passing through the simple stained glass windows creates a soft and intimate atmosphere of semi-darkness in the Abbey Church. The light of Fontenay is sought and appreciated by photographers. Amateur photo shots (without tripod) are allowed in the Abbey.

Nichée au creux d’un vallon boisé, l’Abbaye de Fontenay bénéficie d’une luminosité particulière. La lumière de Fontenay, très singulière, éclaire à toute heure du jour les bâtiments, les jardins et les forêts avoisinantes, et crée des contrastes chromatiques magnifiques entre la blondeur de la pierre, la palette de verts de la végétation environnante et le bleu du ciel, offrant aux visiteurs un spectacle inoubliable d’une grande beauté. L’abbatiale bénéficie d’une atmosphère tamisée et intime de semi-pénombre grâce à l’éclairage doux de la lumière traversant les sobres vitraux.
La lumière de Fontenay est recherchée et appréciée par les photographes. Les prises de vue amateurs sans trépied sont autorisées dans l’Abbaye.

Présentation
Présentation

Située au nord de la Bourgogne, l’Abbaye de Fontenay a été fondée en 1118 par Saint Bernard de Clairvaux, un des plus grands saints français, et est la plus ancienne abbaye cistercienne conservée au monde.
Classée monument historique français dès 1862, elle a été inscrite au patrimoine de l’Unesco en 1981. Elle a été l’un des premiers monuments français à figurer sur cette liste, qui a ainsi distingué la valeur exceptionnelle, tant de l’ensemble abbatial de Fontenay que de son environnement naturel. Après la Révolution française qui entraîna le départ des moines, elle a été reprise comme bâtiment industriel, ce qui a permis de préserver l’ensemble des bâtiments de style roman : l’église abbatiale, le dortoir des moines, le cloître, la salle capitulaire, la salle des moines et la forge.

Introduction

Fontenay Abbey in Burgundy was founded in 1118 by Saint Bernard of Clairvaux, a leading French saint, and is the oldest preserved Cistercian abbey in the world. Recognized as French historic monument in 1862, it was declared Word Heritage by Unesco  in 1981. It was one of the first French monuments on this list, which has distinguished the exceptional interest of the Abbey and its natural environment. After the French revolution, which led to the departure of the monks, it was converted to an industrial use which preserved all the buildings of the Romanesque period: the Abbey Church, the Dormitory, Cloister, Chapter Room, the Common Room, and the Forge.

L’Abbaye est agrémentée d’un parc paysager qui a été classé « Jardin Remarquable » en 2004 par le Conseil National des Parcs et Jardins. Elle est nichée au creux d’un callonentièrement préservé qui s’étend sur plus de 1 200 hectares.

L’Abbaye est depuis 1820 la propriété privée d’une même famille, qui poursuit la conservation de ce site exceptionnel en l’ouvrant à la visite toute l’année. Elle accueille chaque année plus de 100 000 visiteurs, qui viennent admirer la beauté et la pureté d’une architecture préservée depuis 900 ans, et goûter au calme d’un lieu profondément spirituel. La visite inclut la majeure partie des bâtiments conventuels, les jardins et le musée lapidaire. Elle se termine dans la librairie.

The Abbey is decorated with a landscaped park which was listed in 2004 as "Remarkable Garden" by the National Council of Parks and Gardens. Located in northern Burgundy, it is nestled in a fully preserved valley which extends over 1,200 hectares.

Since 1820, the Abbey of Fontenay has been the private ownership of the same family, which continues to preserve this exceptional site opening to public visit all year round. The Abbey welcomes 100,000 visitors each year who come to admire the beauty and purity of architecture unspoiled for 900 years, and enjoy the quiet of a place designed for spirituality.

L' Abbaye 
et le cinéma 
Fontenay 
and the Movies

La beauté de Fontenay a inspiré de nombreux réalisateurs qui ont utilisé Fontenay comme décor, pour des films ou des téléfilms.
On peut notamment citer les productions suivantes :

Films
Poker d’As (1928), d’Henri Desfontaines
Les Trois Mousquetaires (1961), de Bernard Borderie
Angélique, marquise des anges (1964), de Bernard Borderie avec Michèle Mercier, Robert Hossein et Jean Rochefort, suivi de Merveilleuse Angélique (1965) et Angélique et le Roy (1966)
Cyrano de Bergerac (1990), de Jean-Paul Rappeneau avec Gérard Depardieu
Les Aventures de Philibert, capitaine puceau (2011), de Sylvain Fusée

Téléfilms
La Duchesse d’Avila (1973), de Philippe Ducrest
Ces beaux messieurs de Bois Doré (1976), de Bernard Borderie
La Messe en Si (1978), de Klaus Kirschner avec Anna Torrent
L’enfant des Loups (1991), de Philippe Monnier
De Terre et de Sang (1991), de Jim Goddard
La Reine et le Cardinal (2008), de Marc Rivière
La Marquise des Ombres (2011), d’Edouard Niermans

The beauty of Fontenay inspired many directors who used Fontenay as a set for many movies and TV Movies.
They include the following titles:

Movies
Poker d’As (1928), by Henri Desfontaines
The Fighting Musketeers (1961), by Bernard Borderie
Angélique (1964), by Bernard Borderie with Michèle Mercier, Robert Hossein, and Jean Rochefort, followed by Angélique: the Road to Versailles (1965) and Angélique and the King (1966)
Cyrano de Bergerac (1990), by Jean-Paul Rappeneau with Gérard Depardieu
Les Aventures de Philibert, capitaine puceau (2011), by Sylvain Fusée

TV Movies
La Duchesse d’Avila (1973), by Philippe Ducrest
Ces beaux messieurs de Bois Doré (1976), by Bernard Borderie
H-Moll Messe (1978), by Klaus Kirschner
L’enfant des Loups (1991), by Philippe Monnier
Blood and Dust (1991), by Jim Goddard
La Reine et le Cardinal (2008), by Marc Rivière
The Marquise of Darkness (2011), by Edouard Niermans

Photo : ©  Frédéric Dupin.
Photos : ©  Frédéric Dupin.
Les 6 Photos ci-dessus : ©  Frédéric Dupin.
Photo : ©  Frédéric Dupin.
Photo : ©  Frédéric Dupin.
Photos : ©  Frédéric Dupin.
Photos : ©  Frédéric Dupin.
Photos : ©  Frédéric Dupin.
Photos : ©  Frédéric Dupin.
Photo : ©  Frédéric Dupin.
Photos : ©  Frédéric Dupin.
L’ensemble photos : ©  Frédéric Dupin.
Photo : ©  Frédéric Dupin.
Photo : ©  Frédéric Dupin.
L’ensemble des photos : ©  Frédéric Dupin.
Abbaye de Fontenay : ©  Archives.
Abbaye de Fontenay : ©  Archives.

À la recherche d’un cadeau,

d’un souvenir ?

Depuis de nombreuses années l’Abbaye de Fontenay propose à ses visiteurs, dans sa boutique librairie, différents ouvrages littéraires, des produits monacaux, d’artisanat d’art et autres souvenirs dont l’éclectisme ravira chacun.

Nous vous proposons ici une sélection de ces articles que vous pouvez acheter en ligne.

Vous pouvez aussi commander en ligne votre billet d’entrée dans le cadre d’une visite libre de l’Abbaye, via l’onglet billetterie en ligne selon le même procédé que pour la boutique en ligne. La boutique et la billetterie en ligne utilisent la plateforme sécurisée PayPal, les paiements par chèque sont aussi acceptés.

Présentation de la boutique en ligne
COORDONNÉES POSTALES
Boutique de l'Abbaye
Abbaye de Fontenay
21500 Marmagne (France)
CONTACTER L’ABBAYE :
Téléphone : 03 80 92 15 00 - (7j/7)

LIENS : Le site de l‘Abbaye : 
https://boutique.abbayedefontenay.com/contacthttps://boutique.abbayedefontenay.com/contacthttps://boutique.abbayedefontenay.com/contacthttps://boutique.abbayedefontenay.com/contactshapeimage_48_link_0shapeimage_48_link_1shapeimage_48_link_2

Renseignements pratiques

pour vous rendre à l’Abbaye

http://www.abbayedefontenay.com/fr/informations-pratiques

Abbaye de Fontenay 21500 Montbard

Téléphone : 03 80 92 15 00 Fax : 03 80 92 16 88

Coordonnées GPS : N 47° 38' 22.6" , E 4° 23' 21.57"
 

À 5 km de la gare TGV de Montbard (Paris - Montbard : 66 minutes). Taxis et vélos disponibles à la gare, voir FAQ. Par l'autoroute A6 (sortie Bierre-les-Semur) : à 80 km de Dijon et à 250 km de Paris

Grâce à notre partenaire Covoiture-Art, réservez en ligne sur www.covoiture-art.com et bénéficiez d’un tarif préférentiel sur présentation de la réservation en ligne.

 

Horaires des visites

L'Abbaye est ouverte tous les jours de l'année (pas de fermeture hebdomadaire) :

Attention, derniers billets délivrés 30 minutes avant la fermeture.

Du 1er janvier 2017 au 31 mars 2017 :
ouverture de 10h à 12h et de 14h à 17h (pas de visites guidées).

Du 1er avril 2017 au 12 novembre 2017 : 
visites libres de 10h à 18h ou guidées pour les individuels à 10h, 11h, 12h, 13h45, 14h45, 16h et 17h (fermeture à 18h).

Du 14 novembre 2017 au 31 décembre 2017 :
ouverture de 10h à 12h et de 14h à 17h (pas de visites guidées).

Horaires susceptibles de modifications en basse saison - merci de consulter ce site Internet avant votre visite.
Photographies (sans trépied) et films amateurs autorisés.
Chant et dessin avec accord préalable
Jumelles interdites.

L’ensemble des photos : ©  Frédéric Dupin.

Sincères remerciements à Hubert Aynard, propriétaire de l’Abbaye de Fontenay,

à Éric Viellard Responsable d’Exploitation pour leur aimable autorisation et collaboration, textes et visuels Abbaye de Fontenay © 2017. Toute reproduction même partielle du document est rigoureusement interdite. Copyright All Rights Reserved  © www.infoquartiers.com   © 2017 l’Abbaye de Fontenay.